L’avenir est-il aux autodidactes ?