Avons-nous besoin d’algorithmes en formation ?