L’autonomie est-elle un abandon à l’individu ?